Nouvelles mesures pour lutter contre l’influenza aviaire

En date du 20 novembre dernier, la Direction départementale de la protection des populations de la Préfecture du Val d’Oise, nous informe que suite  à la confirmation du premier cas positif dans l’avifaune sauvage au virus influenza aviaire hautement pathogène de sous-type H5N8 le 23 octobre 2020 aux Pays-Bas, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesses de croître en Europe.

C’est dans ce contexte que la France a détecté un premier foyer en Haute-Corse dans une animalerie.

 

Au vu de la situation, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de relever le niveau de risque à “élevé” sur l’ensemble du territoire national.

Un arrêté en ce sens a été publié au Journal Officiel le 17 novembre 2020 et est entré en vigueur le même jour.

Mise en œuvre des mesures pour les élevages non commerciaux (basses-cours) :