Nouvelles mesures de prévention face à la propagation du virus Covid-19

Le 24 novembre dernier, le président de la République a annoncé les étapes progressives de l’assouplissement du confinement :

28 novembre : Allègement du confinement

  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire stricte dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.

15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent

  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.

Les déplacements restent donc fortement contraints jusqu’au 15 décembre et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Prenez soin de vous : continuez à vous soigner

Les professionnels de santé restent disponibles pour prendre en charge tout problème de santé.

En savoir plus

La communauté de communes veillera à respecter au plus juste sa mission de service au public tout en appliquant les règles sanitaires liées à la Covid-19.

Ainsi le service urbanisme sera répartie en équipes pour se relayer en présentiel et télétravail.

Le point d’accès au droit, le TAD (une seule personne autorisée) et le RAM peuvent continuer leur service au public, dans le respect des gestes barrières.

En ce qui concerne les conseils municipaux et communautaires, les commissions de travail et les conseils d’écoles peuvent se tenir dans le respect des gestes barrières dans des locaux adaptés au nombre de personnes pouvant être présentes mais doivent être terminées avant 21 heures.